Parution : Néo Santé, n°93, octobre 2019

Nouvelle parution : “L’émergence de la médecine forestière”, Néo Santé, n°93, octobre 2019, p. 24. : De plus en plus de recherches expérimentent les bienfaits du simple contact avec la nature – et en particulier la forêt – pour notre santé. ⁣🌳🌲🌲🌳🌳

Ce sont les Japonais qui sont les plus avancés en la matière, avec une pratique qu’ils appellent “Shinrin Yoku” : le bain de forêt. Des études ont montré l’impact de ces bains de forêt sur la réduction du stress, une diminution des risques de diabète de type 2, de maladies cardiovasculaires, d’hypertension, etc. ⁣

D’autres études ont montré que les bains de forêt pourraient augmenter l’activité des lymphocytes NK et l’expression de protéines anti-cancer. ⁣

On pense que les “phytoncides”, des molécules excrétées dans l’air par les arbres et les forêts et qui renforcent notre système immunitaire, tout en réduisant notre niveau d’inflammation, pourraient jouer un rôle important dans les bienfaits des bains de forêt. ⁣

Plus dans l’article… 

Brève réflexion sur la structuration du territoire

Une réflexion très rapide (en courant ce matin dans les bois), par rapport à la structuration du territoire… 

Quand on se balade dans la nature, on passe par tout un ensemble de lieux-dits, le plus souvent liés à des éléments naturels : rivières et ruisseaux, moulins, bois, monts, vallées, rochers, vieilles fermes, etc.

Et on retrouve pratiquement tous ces éléments naturels dans les cartes, et les textes du Moyen-Âge (chartes, chroniques, etc.), parce que ces éléments structuraient l’espace : limites de duchés et comtés, propriétés, dépendances, dîmes, etc. En fait, ces éléments ont structuré notre espace durant des milliers d’années (probablement des millions même si on n’en a pas de traces écrites).

Dit autrement, les cartes IGN des randonneurs et randonneuses sont assez similaires aux cartes Ferraris (1770-1778) des historiens et historiennes.

Les éléments naturels, liés au territoire et au terroir, structurent bien mieux, et plus naturellement, l’espace que les autoroutes qui coupent les campagnes, divisent les hameaux, etc., ou que les centres commerciaux en périphérie des centres villes et des lieux de vie…

Comprenons-nous, il est évidemment compliqué, avec le mode de vie actuel, de se passer des grands axes autoroutiers, des pôles économiques, etc., mais les aménagements futurs devraient à mon sens retrouver le lien avec l’histoire et la topologie géographique.

Au risque de me répéter (je l’ai écrit dans plusieurs textes), la transition vers un nouveau modèle de société doit, je crois, commencer par une réflexion sur la structuration du territoire. Et on ne construira pas une société plus respectueuse de l’environnement sans structurer le territoire de cette société sur son environnement naturel.

Pour être précis, dans le projet de construire quelque chose de nouveau, je mettrais d’abord autour de la table – avant les sociologues, les politologues et les économistes -, des géographes et des historiens et historiennes. D’abord réfléchir au territoire (déterminé par des éléments naturels et fruit d’une longue histoire). Et puis réfléchir à quel société on construit sur ce territoire.

Des géographes et des historiens et historiennes intéressés ?

Pour aller plus loin :

Continue reading Brève réflexion sur la structuration du territoire

Podcast #008 : Sur le concept d’Antifragilité de Nassim Nicholas Taleb

L’antifragilité : un des concepts les plus fascinants, que vous soyez intéressé(e) par la santé, l’économie ou la politique. Dans ce podcast, j’explore la dimension “santé” : l’antifragilité de notre corps.

J’espère que ça vous donnera envie de vous plonger dans l’oeuvre de Nassim Nicholas Taleb !

A écouter sur : 

Bonne écoute ! (34 minutes) 😉

On ne nous fera plus avaler n’importe quoi ! (Conférence)

Un IMMENSE MERCI à toutes celles et ceux qui ont venus à la conférence du 15 septembre à CrossFit Nivelles ! Vous étiez plus d’une centaine !!

C’était la première fois que je mettais, sous forme de conférence, tout ce que j’ai écrit ces dernières années sur l’alimentation naturelle et sur la reprise en main de sa santé (#Onnenousferaplusavalernimportequoi) et je me dis déjà qu’il y a plein de chose que j’ai oublié de dire, ou que je devrais modifier !
Merci en tout cas pour votre attention !!

Le Facebook Live ne donne pas très bien à cause du manque de luminosité, on le sait pour la prochaine fois, et je vais essayer de produire une autre vidéo : https://www.facebook.com/CrossFitNivelles/videos/1671105082930786/

Merci également au chef Dany Lombart pour les délicieux plats qu’il nous a fait parvenir ! C’est cela que vous retrouverez dans les plats O-Food en préparation !!

Envie d’accueillir cette conférence sur l’alimentation ? Discutons-en : yvespatte@gmail.com

Comment la résumer en une phrase ? : “Ce qui se fait en dépit de la nature ne sied jamais bien” (Cicéron).

… D’où la nécessité de définir ce qui caractérise notre nature, et donc l’alimentation qui nous sied le mieux. Au delà de toutes les tendances/modes sur l’alimentation, mon but est de définir ce qu’est “une alimentation la plus naturelle possible”.